Ce que nous apportent la philosophie du théâtre et le jeu scénique dans la vie quotidienne.

15 Fév 2021

Temps de lecture : 10 min

Jouer au théâtre est bien plus qu’un divertissement. La philosophie du théâtre et son jeu scénique nous apportent énormément d’outils dans la vie quotidienne, dans notre vie personnelle comme professionnelle, pour être plus à l’aise avec nous-mêmes et avec nos interlocuteurs. Les exercices que nous faisons en tant que comédiens lors de répétitions nous donnent des outils précieux pour prendre la parole avec justesse et sérénité. Ils nous apprennent à utiliser notre corps et à le libérer, à oser et à tester: nous sommes en permanence en train de mettre en marche notre créativité. Aussi, pour entrer dans la psychologie d’un personnage, nous devons faire le tri dans nos pensées: puissant levier pour se détendre et passer à l’action. Tous ces exercices sont très utiles dans la vie quotidienne, alors pourquoi les réserver/limiter aux cours de théâtre ?

Theatre

Réveiller le corps, ce bel endormi

Lorsque vous prenez la parole en public, lors d’une réunion ou d’une présentation, la salle vous regarde, la pression monte… et votre corps se fige, car il est mal à l’aise et stressé. Dans ces cas-là, vous ne contrôlez plus rien, c’est un corps nerveux qui s’exprime et qui vient parasiter votre capacité à convaincre. Il ne vous reste plus que la parole pour vous exprimer. Et quel dommage ! 

Si vous avez des mots très convaincants mais que votre corps n’exprime rien, votre discours ne résonnera qu’à moitié chez vos interlocuteurs. Tout simplement parce que vous ne serez pas complètement aligné avec votre discours. Résultat : vous manquerez de profondeur, de sincérité et de spontanéité. En revanche, si votre corps accompagne vos mots, l’ensemble sera aligné, le message sera clair et bien plus fort. C’est ce qu’on appelle “la congruence” : c’est l’alignement du corps avec la voix et le message. Corps-voix-message. Pour avoir plus d’aisance à l’oral, il faut donc avoir une meilleure conscience de son corps.

Les exercices que nous vous proposons lors de nos formations vous aident justement à être bien ancré, à savoir vous déplacer, créer une connexion avec le public, utiliser une gestuelle ouverte qui soit cohérente avec votre discours. Travailler sa voix est également un exercice intéressant, où les participants se rendent vite compte des différentes palettes possibles. L’idée est de moduler sa voix en fonction de ses interlocuteurs et objectifs. On n’utilise en effet pas notre voix de la même manière s’il s’agit de convaincre ou de rassurer. 

Une fois que vous aurez ce nouveau rapport à votre corps, vous vous sentirez beaucoup plus puissant, car vous le maîtriserez.

“La congruence” : c’est l’alignement du corps avec la voix et le message. Corps-voix-message.

Apprendre à se détendre pour être plus libre de ses actions et gagner en confiance

Au théâtre, le comédien est son propre instrument, c’est-à-dire qu’il se sert de son corps pour incarner du mieux possible son rôle. Cela signifie que sa gestuelle et sa posture sur scène racontent tout autant de choses, voire plus, que son texte. C’est bien pour ça que le premier “truc” qu’un comédien apprend au théâtre, bien avant son texte, c’est de se détendre. Tout simplement parce qu’un comédien qui n’est pas détendu n’est pas libre sur scène. Il ne peut donc rien se passer d’intéressant. 

C’est la même chose dans notre quotidien. Lorsqu’on se sent stressé, il ne peut rien se passer d’intéressant sur cette autre scène, qu’est l’entreprise. Pour nous, et pour les autres. On aborde les réunions avec la boule au ventre, on n’ose pas dire les choses et on garde tout pour soi, on se lève le matin fatigué par avance…C’est lorsqu’on est détendu et à l’aise, qu’on aborde le quotidien avec plaisir et envie. C’est lorsqu’on est à l’aise, qu’on est aligné avec ses pensées et ses actions; qu’on peut être à l’écoute des autres. C’est lorsqu’on est à l’aise, que notre corps s’exprime par lui-même, très naturellement et intelligemment.

Rassurez-vous, cet état de détente se travaille et se cultive. C’est pour cette raison qu’au théâtre, les répétitions débutent toujours par des relaxations. Détendre son corps et respirer pour mieux maîtriser ses émotions. Plonger dans le rôle du personnage nous aide aussi à relativiser. On ne doit plus laisser de place aux pensées parasites telles que “je ne vais pas y arriver”, ou “ il y a trop de monde qui me regarde…” On sélectionne les pensées qui nous aident à entrer sur scène et qui sont au service de ce qui doit se jouer. C’est grâce à tout ce travail effectué en amont que le comédien parvient à se mettre dans un état de détente et de concentration qui lui offrira une plus grande marge de manœuvre sur scène. Et c’est cet état-là qu’il faut savoir activer dans la vie quotidienne. A la fois, lorsqu’on communique avec les autres, puisque cette détente efface les tics nerveux tels que jouer avec sa bague, se toucher les mains, se dandiner dans le sol.. Mais aussi, parce qu’elle procure un épanouissement qui nous semble primordial pour aimer son travail.

Au théâtre, les comédiens sont toujours dans une logique de « j’essaye, peu importe si je me plante, au moins j’essaye ». 

Prendre conscience de son corps c’est aussi prendre conscience de son environnement et du moment présent 

Inutile de rappeler qu’être dans le moment présent évite de stresser et d’imaginer les pires scénarios. Lorsque vous prenez la parole et que vous êtes connecté au moment présent, votre intervention est plus incarnée puisque vous ne pensez qu’à ce que vous êtes en train de dire. Etre dans l’instant permet également d’être plus disponible et à l’écoute des autres et de leurs ressentis, d’observer votre interlocuteur et d’être connecté à lui. 

Pour réussir à être dans le moment présent, on s’inspire une fois de plus de la philosophie du comédien sur scène. Lorsqu’il joue, il se doit d’être à 100% dans ce qu’il est en train de faire afin d’être crédible dans son personnage. S’il fait la vaisselle par exemple, il doit être pleinement concentré sur cette action pour rendre la scène plus vivante et donc plus intéressante. A contrario, si le comédien est trop dans la représentation, s’il réfléchit à ce qui va se passer après, ses gestes vont devenir plus robotiques, moins sincères et donc en décalage avec l’instant. 

Cette conscience du moment présent et des autres s’apprend. Avant de commencer à travailler une scène, les comédiens font des exercices de connexion avec leurs partenaires pour développer cette relation et cette perception de l’autre. Dans la vie quotidienne, ces exercices vous aident à sortir de votre bulle, à vous familiariser avec vos interlocuteurs, à les apprivoiser même, afin d’être dans la confiance plutôt que dans la méfiance. Très utile lors d’une prise de parole devant une grande assemblée !

Enfin, cette conscience de son propre corps, du public et du moment présent que l’on apprend au théâtre nous poussent naturellement à expérimenter, à relativiser, à oser dans la vie quotidienne. On développe sa spontanéité et sa répartie, on improvise. Au théâtre, les comédiens sont d’ailleurs toujours dans une logique de « j’essaye, peu importe si je me plante, au moins j’essaye ». 

Tous les formateurs Cléone sont comédiens

Tous les formateurs Cléone sont comédiens car nous tenons à ce qu’ils se nourrissent quotidiennement de cette philosophie du théâtre pour enseigner. Si les exercices enseignés en formation sont régulièrement testés par les formateurs eux-mêmes, cela a bien plus de sens et de puissance pour les participants … et pour les formateurs ! 

En tant que comédiens-formateurs, voyager du théâtre à l’entreprise nous booste, nous inspire et nous challenge pour chercher et trouver les exercices les plus efficaces pour chaque situation des participants. Nous veillons d’ailleurs toujours à faire le lien entre les exercices de théâtre que nous proposons et la situation professionnelle des participants. Nous basculons sans cesse d’un monde à l’autre. 

L’objectif de nos formations : que les participants apprennent des outils concrets qu’ils peuvent facilement mettre en application dans leur vie professionnelle. Nous séparons le temps de formation en deux pour que les connaissances soient assimilées sur le long terme. Dans cette optique, nous organisons toujours une demi-journée de formation un mois après la séance initiale pour asseoir et vérifier les acquis.

 

Logo Cléone

Contact

139, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
+336 68 53 33 81
guillaume@cleone-formation.fr

Réseaux sociaux

N° d'organisme : 11756058175

picto datadock