Pourquoi travailler ses soft skills est-il devenu si important ?

25 Fév 2021

Temps de lecture : 6 min

“Soft skills” ou “power skills” dans la langue de Shakespeare, “agilités” ou “compétences comportementales” dans celle de Molière, appelez-les comme vous préférez. 

Derrière cette expression née dans les années 1960 sous l’impulsion de l’armée américaine se cachent toutes les qualités qui ne relèvent pas du savoir-faire technique (les «hard skills»), mais plutôt du savoir-être, devenu indispensable sur le marché du travail au cours des dernières décennies. 

Il n’en existe pas une liste exhaustive, mais en 2020 par exemple, la créativité, la persuasion, la collaboration, l’adaptabilité et l’intelligence émotionnelle étaient les 5 soft skills les plus prisées par les entreprises…

Soft Skills 2021

Compétences clés du XXIème siècle

Longtemps, les connaissances techniques, la rapidité de compréhension ou l’efficacité étaient les principales qualités plébiscitées par les recruteurs. Cette époque est désormais révolue, il était temps ! Déjà il y a un siècle, une enquête menée aux États-Unis révélait que pour 94.5% des sondés, les qualités humaines étaient plus susceptibles de faire le succès d’une organisation que ses seules compétences techniques. 

De nombreux facteurs ont joué dans cette évolution. L’automatisation de nombreuses tâches a par exemple transféré les compétences techniques aux machines dans de nombreux domaines. Sur un marché du travail en mutation permanente, les organisations attendent désormais de leurs collaborateurs qu’ils sachent résoudre des problèmes complexes auxquels il n’existe pas de solution prédéfinie. 

Ce n’est donc plus en recrutant des profils très qualifiés qu’une entreprise va parvenir à se démarquer dans un environnement concurrentiel qu’en s’entourant de personnes aptes à penser en dehors du cadre, à être impliqués, à communiquer, à convaincre, à imaginer. 

Le télétravail, d’autant plus en période de crise, a tendance à tuer la créativité et l’innovation.

Télétravailleurs, vos soft skills comptent doubles

La nécessité des soft skills est d’autant plus cruciale avec la généralisation du télétravail. Entre 2009 et 2019, avant la crise sanitaire, un chercheur de l’EM Normandie a mené une étude auprès de 317 télétravailleurs en « full remote » sur les soft skills idéales pour rester performant en travaillant à distance. Son travail traduit combien leurs compétences humaines jouaient dans cette configuration et insiste en particulier sur deux d’entre elles : l’empathie et l’écoute, pour pouvoir détecter le mal-être d’un collaborateur qu’on ne voit plus au quotidien, et la capacité à promouvoir son travail, c’est-à-dire…à briller malgré son absence.

L’enquête de Jean Pralong met enfin en lumière que le télétravail, d’autant plus en période de crise, a tendance à tuer la créativité et l’innovation. Bien au chaud chez soi, la plupart des télétravailleurs se replient sur les process qu’ils connaissent. Isolés, écartés des échanges informels et des cafés dans le couloir, ils se montrent moins inventifs et peinent à apporter des idées fraîches. Alors que l’entreprise a en ce moment plus que jamais besoin de nouveauté. Être capable de sortir des sentiers battus, même bien au chaud chez soi, est d’autant plus précieux dans ce contexte.

Challenger votre créativité, faire preuve d’empathie auprès de vos collaborateurs ou communiquer sereinement pour embarquer votre auditoire : à cet égard, le théâtre offre des outils très concrets…

Des qualités qu’on acquiert pour la vie

Bien sûr, pour des dizaines de raisons, tout le monde n’est pas doué des mêmes soft skills. Et malheureusement, ces qualités demeurent enseignées à la marge pendant les études. Elles sont pourtant indispensables dès l’entretien d’embauche, dont nous avons tous fait l’expérience. Au cours de cet échange de quelques minutes, 80% de l’avis de votre recruteur sera fondé sur votre savoir-être. Vous aurez beau avoir le CV le plus brillant, si vous êtes paralysé par le stress et n’arrivez pas à avoir un discours convaincant et impactant, vous avez peu de chance d’être retenu. 

Bonne nouvelle, ce n’est pas une fatalité ! À l’instar des hard skills qui s’acquièrent, les soft skills se travaillent : et contrairement aux premières, elles ne deviennent jamais obsolètes et vous seront utiles au-delà de la sphère professionnelle. Challenger votre créativité, faire preuve d’empathie auprès de vos collaborateurs ou communiquer sereinement pour embarquer votre auditoire : à cet égard, le théâtre offre des outils très concrets… Car qui plus que le comédien doit savoir convaincre, surprendre son auditoire, être connecté avec les autres acteurs et être créatif ? Pour être performant, il doit incarner le personnage, se l’approprier, en éprouver les émotions, imaginer ses goûts, son environnement et parfois improviser. 

Il existe pour réveiller ces facultés quantité d’exercices auxquels les comédiens sont rompus avant de monter sur scène. C’est la démarche que nous proposons chez Cleone, en vous donnant des techniques de théâtre transposables dans vos situations professionnelles. Vous apprendrez à bien respirer et à vous ancrer pour mieux gérer vos émotions et parler avec assurance. Vous améliorerez votre écoute, votre empathie pour mieux collaborer, mieux communiquer et ne plus jamais penser “j’aurais dû dire ça…”. Vous vous mettrez en situation pour travailler votre imagination. Et vous découvrirez comment être agile d’esprit grâce à l’improvisation, car sur scène comme dans la vie, rien ne se passe jamais exactement comme on l’avait imaginé…

Logo Cléone

Contact

139, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
+336 68 53 33 81
guillaume@cleone-formation.fr

Réseaux sociaux

N° d'organisme : 11756058175

picto datadock