Découvrez Cléone Spectacle, des spectacles inspirants pour donner envie à vos équipes d’être actrices d’un monde professionnel désirable →

Pourquoi la créativité est-elle une qualité indispensable en entreprise ?

10 Mar 2021

Temps de lecture : 7 min

Auteur : Caroline

“J’ai compris qu’il n’y a pas d’un côté des créatifs, et de l’autre des gens qui ne le sont pas : c’est l’environnement qui encourage la créativité ou qui l’étouffe. C’est pourquoi je consacre 50% de mon temps à la culture d’entreprise, à créer un environnement de travail bénéfique.” confiait Fany Pechiodat, fondatrice de My Little Paris, au magazine Capital en 2014. C’est à la créativité de ses équipes, dans leur style de management comme dans leur communication digitale et storytelling, que le guide parisien doit son succès. Il suffit d’entrer dans les bureaux pour s’apercevoir que la créativité est omniprésente et qu’elle est non seulement cultivée mais régulièrement challengée. My Little Paris l’aura compris, la créativité permet de développer des idées qui surprennent, de tisser un lien privilégié avec sa communauté, d’innover et donc de fidéliser. Plus de 4 millions d’abonnés lui font confiance quotidiennement.

C’est sans doute pour toutes ces raisons que la créativité figure à la première place du classement Linkedin des soft skills les plus recherchés par les entreprises. Placée avant l’esprit d’équipe, la persuasion, l’adaptabilité et l’intelligence émotionnelle, la créativité est décrite par le réseau social professionnel comme la compétence du futur.

Alors, comment cultiver le fameux “think different” en entreprise ? Et qu’est-ce que penser, manager, travailler plus créativement nous apporte exactement ?

La créativité n’est pas réservée qu’aux artistes

Nous possédons tous une dose de créativité. Enfant, nous en sommes même des experts : nous inventons sans cesse notre propre monde, nous sommes encore très spontanés et affranchis des éventuels jugements. C’est une fois adulte que notre imagination a tendance à se brider. On pense alors qu’elle n’est réservée qu’aux artistes. Faux ! Chaque métier demande d’être créatif. Un manager doit sans cesse puiser dans sa créativité pour trouver différentes solutions à un même problème, rechercher de nouvelles idées, les synthétiser de manière cohérente et utile pour mobiliser ensuite ses équipes.

“La créativité c’est faire des liens”

Steve Jobs

On attend en effet du manager aujourd’hui qu’il sache faire des ponts entre des problématiques diverses, prendre des décisions rapides dans des environnements complexes, qu’il improvise et se renouvelle, comme au théâtre. A l’instar du comédien, le manager doit être inventif pour s’adapter à des situations changeantes et inattendues. Aujourd’hui d’ailleurs, le télétravail est venu bousculer tous les codes. Nombreux sont les collaborateurs ayant dû faire preuve d’inventivité pour mobiliser l’attention de leurs équipes dispersées derrière leurs écrans respectifs. Vivre sa créativité, c’est donc s’entraîner à la pensée divergente, c’est remettre en question, essayer de nouveaux modèles, innover, bousculer. C’est un état d’esprit qui requiert des qualités précieuses, liées à l’esprit critique, l’émotion, la sensibilité, et qui feront, plus tard, la différence face aux machines.

Les entreprises innovantes sont les plus créatives

La majorité des entreprises à succès savent à quel point il est important de provoquer cette créativité chez leurs collaborateurs. Les entreprises innovantes telles que Google, Apple, Pixar, Innocent et My Little Paris, pour n’en citer que quelques-unes, prennent soin de mettre à la disposition des salariés des moments propices à la création d’idées nouvelles. Dès les années 30, l’entreprise américaine 3M avait fait le pari de laisser ses salariés travailler 20% de leur temps (1 jour par semaine) sur un projet de leur choix. Cette initiative aurait permis à deux salariés chimistes de créer le post-it en 1974 ! Google a ensuite cultivé la démarche avec “la méthode des 20%.” L’idée est la même : encourager les salariés à consacrer 20 % de leur temps de travail à un projet personnel, sans lien direct avec leur travail. Et bingo : ce moment de créativité privilégié a donné naissance au concept de Google Street View.
Ces entreprises cultivent la créativité de leurs collaborateurs en les encourageant régulièrement à faire éclore leurs idées puis à les partager aux autres membres de l’équipe via des espaces de partage divers, tels que des réunions hebdomadaires, des petit-déjeuners créatifs, des plateformes collaboratives… Tous ces espaces permettent d’explorer de nouveaux territoires et font avancer l’entreprise. Et toutes ces nouvelles idées aident à remettre en question l’ordre établi. En stimulant les inspirations de chacun, les entreprises renouvellent leurs approches et deviennent plus compétitives. C’est grâce à ce système de boîte à idées que la multinationale Procter & Gamble a créé le plumeau jetable Swiffer. L’innovation est née sur leur plateforme virtuelle d’échanges où fournisseurs, partenaires et consommateurs peuvent proposer des idées de produits nouveaux. De son côté, My Little Paris mise sur l’innovation en continu en lançant régulièrement des start-up dans la start-up.

«Pour continuer à innover, nous avons une règle : chaque année, 15% du chiffre d’affaires doit être réalisé avec des activités qui n’existaient pas l’année précédente.» […]

Fany Péchiodat

“Pour continuer à innover, nous avons une règle : chaque année, 15% du chiffre d’affaires doit être réalisé avec des activités qui n’existaient pas l’année précédente. Pour cela, tout est question d’environnement et de stimulation. Il faut à la fois structurer la société pour gérer la croissance et être capable en même temps de tout bousculer régulièrement, c’est ce que j’appelle “organiser le chaos” explique Fany Péchiodat au Petit web en 2016. Pour cette entrepreneuse qui lance une nouveauté tous les trois mois, plus on expérimente, plus on échoue. L’entreprise prône alors une culture de l’échec positif : sa philosophie, c’est « mieux vaut essayer vite que réfléchir longtemps ». In fine, c’est ce rapport décomplexé à l’échec qui permet aux salariés d’oser, et à l’entreprise de se renouveler. C’est une gymnastique d’esprit qu’adoptent tous les collaborateurs à leur arrivée dans l’entreprise.

La créativité c’est avant tout une affaire d’habitude

Nous avons tous une grande facilité à tomber dans une même manière de penser et cela demande souvent un petit effort de changer d’habitude. Même choisir un itinéraire différent pour se rendre au bureau relève parfois de l’exploit. Pourtant, changer de chemin fait naître de nouvelles perspectives, apporte de la nouveauté, rafraîchit la routine, rend heureux… La créativité est donc un muscle qui aime se faire discret, mais dont il faut s’occuper, car il peut faire des merveilles. Au théâtre, cet esprit créatif “out of the box” s’apprend et se provoque. Lors des répétitions, après que le metteur en scène a transmis ses idées générales au comédien, celui-ci se doit d’inventer de toutes pièces le personnage qu’il incarne. Il doit envisager et imaginer les impulsions de son personnage et proposer ses meilleures intuitions au metteur en scène. Dans cette phase de recherche et de test, l’idée est d’identifier comment rendre la scène encore plus captivante, grâce à certains déplacements, des gestes, des attitudes et des postures spécifiques. Il s’agit toujours de tester et d’improviser, et surtout, de ne jamais couper une impulsion.
Vous l’aurez compris, le comédien est un acteur actif, qui est tout le temps force de proposition dans la préparation de son rôle. Cette pro-activité continue une fois sur scène, dans l’optique de rendre sa prestation la plus vivante possible. Chaque soir de représentation, le comédien doit réinventer son jeu, pour lui-même comme pour le public. Sinon la magie n’opère pas. Pour se réinventer, le comédien doit puiser dans une source d’énergie créative énorme, il se met des objectifs qui changeront chaque soir.
Dans les formations Cléone, il s’agit de transposer cet état d’esprit créatif artistique au monde de l’entreprise et aux situations professionnelles vécues par les participants.
Nous puisons dans nos expériences de comédiens pour vous aider à trouver votre élan et vous réinventer. Nous veillons d’abord à travailler sur la détente et la relaxation, tout simplement parce qu’un esprit détendu devient un esprit libre, donc plus apte à la créativité. Puis nous nous concentrons sur votre problématique : nous vous aidons par exemple à présenter différemment votre pitch, à élaborer votre storytelling, à trouver des accroches pour votre proposition commerciale. Nous faisons des exercices pour muscler votre créativité, pour vous encourager à essayer, à mieux ressentir, à être plus détendu pour mieux vous faire confiance. Vous repartez de la formation avec des outils concrets pour vous aider au quotidien. Enfin, nous veillons à ce que tous nos formateurs incarnent cette créativité qui nous est si chère : nos formations sont vivantes, elles sont animées par des formateurs qui ont envie de transmettre dans une bonne ambiance. On échange, on apprend, on découvre, on explore et on s’amuse !